À la recherche de Claire Lejeune

Andre-Marie Coudou et Chloé Germentier ont passé dix jours en Belgique pour la première phase de recherche et création du projet « À la recherche de Claire Lejeune ».

Claire Lejeune était femme au foyer et enseignait la sténodactylographie quand, à l’âge de 33 ans, elle a vécu une expérience mystique, un « éveil ». Dès lors, l’écriture devint pour elle un besoin vital. Issue d’un milieu peu cultivé, elle enchaîne essais, poèmes, pièces de théâtre ainsi que les rencontres avec de grands écrivains, savants, intellectuels de son époque. Son œuvre est inestimable.

Dans les années ’70 Claire Lejeune a adopté le Québec qu’elle considérait comme sa deuxième patrie et où elle a été une figure de proue des mouvements féministes.

Un projet en collaboration avec Guiseppe Lonobile (fondateur de l’Atis théâtre à Mons), Céline Degreef (comédienne) et Anne André (fille de Claire Lejeune).